Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Il n'y a pas qu'en France où la justice est bizarre et pourtant ici pas de Madame Taubira.....

 

JUSTICE – Condamné à mort, un meurtrier libéré sur parole au bout de 10 ans

Un docteur condamné à mort en 2003 pour le meurtre sordide de sa femme vient d'être libéré de prison sur parole grâce à des réductions de peine successives.


Le docteur Wisut Boonkasemsanti, qui avait été condamné à mort pour avoir tué et dépecé son épouse en 2001, a été libéré sur parole lundi après avoir passé 10 ans et 7 mois derrière les barreaux. Il avait encore trois ans de prison à purger.
Ayut Sinthoppant, directeur de la prison, a indiqué que Wisut s'était extraordinairement bien comporté et qu'il s'était rendu utile en soignant ses codétenus. C'est pourquoi sa peine avait été commuée en prison à vie en 2007, lors d'une grâce royale à l'occasion des 80 ans du monarque, puis réduite plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il remplisse finalement les critères pour être libéré sur parole.
Le docteur, qui a déclaré vouloir aider la société, reste sous contrôle, puisqu'il doit se présenter régulièrement devant un officier de probation et ne peut quitter la Thaïlande, sous peine de retourner en prison finir sa peine.
Wisut, gynécologue spécialiste des bébés-éprouvettes, avait été condamné à mort en 2003 pour le meurtre, deux ans plus tôt, de sa femme, le docteur Phassaporn, dans des circonstances sordides. L'homme avait démembré et jeté le corps de son épouse dans les toilettes afin de dissimuler le crime.
Cette libération intervient près d'un mois après l'affaire Nong Kaem. Après le viol et le meurtre de cette fillette de 13 ans, qui avaient suscité l'émoi dans toute la Thaïlande. Des voix s'étaient alors élevées pour réclamer plus de sévérité contre les auteurs de ces crimes (lire notre article). La justice avait en particulier été accusée de relâcher trop facilement les criminels, bien avant la fin de leur peine.
M.C. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 5 août 2014

Published by TITIUDON - - info thailandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Bernard 08/08/2014 03:36

Bizare la justice locale !
Un exemple récent : Madame X (Thaïe) est l’heureuse propriétaire d’un Beretta 9 mm chargeur en quinconce (15 bastos, une belle arme !). Elle sait probablement bien s’en servir puisqu’elle vide le chargeur plein dans la panse d’un Thaï qui cherchait plus ou moins à la violer. Inculpation évidemment pour homicide et accessoirement détention d’arme, ce que dans ma grande naïveté, je considérais comme délit mineur.
Résultat des courses : 4 ans et demi, ventilés comme suit par le Tribunal :
Homicide (avec plus ou moins le bénéfice de circonstances atténuantes) 6 mois, détention d’arme : 4 ans.
Liberté sous caution, incarcération, quelques remises de peine (bonne conduite, anniversaire du roi et de la reine), total 2 ans et demi en gabiole.
Bon avocat ou complaisances locales ????

Patrick 07/08/2014 05:56

En France on libère bien des "présumés" coupables sans dire coupable pour vice de procédure.C'est encore plus grave.

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog