Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Un degré a été franchi avec l'ouverture du feu sur les manifestants. Je suis surpris de l'attentisme du gouvernement qui a laissé pourrir la situation en espérant un essoufflement du mouvement.

Le seul bémol et il est de taille ce sont les 18 morts et 825 blessés...Il y avait moyen de réprimer sans effusion de sang mais là ils ne savent pas faire. C'est tout ou rien la modération ne fait pas parti de leur language.

On ne peut se rejouir de pertes humaines mais la situation de blocage ne pouvait plus durer.

 Le plus dur reste à venir trouver une sortie de crise honorable pour les deux camps...

Neuf morts en Thaïlande : le Premier ministre en direct à la télévision

Samedi 10 avril 2010

Bangkok 23 h30. Au moins huit morts et 486 blessés ont été signalés dans des affrontements entre les forces de sécurité et des partisans du Front uni de la démocratie contre la dictature (UDD) pendant des opérations de dispersion à Bangkok. 
Selon l’Institut médical d’urgence de l’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA), la majorité des 486 blessures sont signalés du cote des manifestants des l’UDD tandis qu’au moins 64 sont des agents de sécurité. Au moins huit morts ont été recensés à ce jour.

La télévision thaïlandaise a retransmis des images des patients  admis dans de nombreux hôpitaux à Bangkok, comme le Vajira Hospital, l’hôpital Siriraj, Hôpital de la police, l’hôpital de mission, et l’hôpital Chulalongkorn.

 

 

 

 

 

Prmier Ministre Abhisit

Le Premier Ministre de Thailande a annoncé en direct a la télévision une commission d'enquête sur les décès survenus pendant les affrontements a Bangkok. Photo : Thai TV channel3

La plupart des blessures ont eu lieu lors des affrontements entre agents de sécurité et partisans de l’ UDD à Rachadamnoen avenue, et autour du carrefour Erawan, que les manifestants occupaient. Les autorités ont tenté de disperser la foule en tirant des grenades lacrymogènes et des balles à blanc.

Le correspondant japonais Hiroyuki Muramoto de Reuters, figure parmi les onze victimes.

Vers 23h30, le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a annoncé samedi soir qu’il y aura une commission indépendante sur les décès survenus au cours de la répression contre les chemises rouges. S’exprimant à la télévision, il a  dit que les morts ont été causées apparemment par des grenades M79, qui ont également été utilisées dans plusieurs cas de sabotage. Il annoncé une suspension des opérations de police, et a déclaré que les deux parties s’étaient mises d’accord pour qu’il n’y ait plus de victimes.

 

Le bilan a été revu à la hausse 18 morts et 825 blessés aux dernières nouvelles....

Published by TITIUDON - - bangkok

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

alain.est@laposte.net 12/04/2010 11:37



et pendant ce temps là songkhran se prépare !



TITIUDON 13/04/2010 01:17



cela va faire du bien ...je vais rester à la maison le soir cela risque de deraper...



vehent 12/04/2010 10:24



la brutalite des militaire thai


la thailande en a l habitude


ou est pass" l"e roi pourquoi ce silence


 


et les touriste assez stuipide pour allez boire pendant les manif


pauvre peuple thai


de tout coeur avec vous



TITIUDON 13/04/2010 01:23



entre la secheresse, la baisse du prix du riz et les evenements les pauvres souffrent et les riches toujours plus riches...



jacky 12/04/2010 08:24



Le problème en Thailande c'est qu'il n'y a pas de forces de maintien de l'ordre spécialisées genre gendarmerie mobile ou CRS.


Du coup on passe directement aux moyens de la police à l'armée, ce qui ne peut que dégénérer, comme en 92.


Espérons que le bon sens reprendra le dessus, que le roi intervienne afin que tout cela se régle pacifiquement.



TITIUDON 13/04/2010 01:21



je ne sais pas qui peux renouer le dialogue apres ce massacre...



JPSIAM 12/04/2010 07:24



Les forces de sécurité, de Police et l’armée n’était pas a la hauteur de leur tache pour faire face a une guérilla urbaine. Les assaillants ne
représentent pas le petit peuple des régions nord et nord-est. Ce sont beaucoup de malfrats du milieu qui veulent prendre leur revanche. Ceux qui sont venu des campagnes sont payés  pour cela et donc ne représentent pas le peuple


 Maintenant la Thailande ne peut plus compter sur son roi malade et âgé. C’est
maintenant aux Thaïlandais responsables de prendre leur destin en main. JPSIAM


 




TITIUDON 13/04/2010 01:19



un militaire n est pas formé pour le maintien de l ordre.


le bordel a bgk arrange beaucoup de mondes de tout camps...



Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog