Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

La situation de l'industrie de la crevette en Thaïlande est surement à dénoncer et à surveiller de près.Il est vrai que l'Europe est un modèle du genre en ce qui concerne l'alimentation et l'écologie.

Les anglais ont eu la vache folle et ne se privent pour vendre leur moutons pourris en France malgré l'embargo sanitaire...

Je ne risque pas grand chose en mangeant dans la rue à Udon ou Bangkok alors que l'hygiène est sommaire et au moins je sais ce que je mange. Au pire une bonne chiasse ,mais avec la tremblante du mouton ou les antibiotiques chez les chevaux vendus pour du boeuf ce ne sera pas la même limonade...

Ce n'est quand même pas compliqué de cuisiner des lasagnes ou un hachi parmentier avec des bons produits plûtot de d'acheter des produits immondes de l'industrie de la malbouffe...Il est vrai que cela prends du temps et que pendant ce temps on n'est pas sur facebook, sa tablette ou devant les'' émissions culturels ''de TF1...

 

Leader mondial sur le marché de l’exportation l’industrie de la crevette géante thaïlandaise est de plus en plus critiquée pour des méthodes dévastatrices pour l’environnement et des conditions de travail qui confinent à l’esclavagisme.

 

La chaine britannique Channel 4 a diffusé le mois dernier une émission dénonçant l’industrie thaïlandaise de la crevette. Soutenu par des célébrités comme l'acteur Stephen Fry ou le groupe de rock Coldplay son animateur vedette Hugh Fearnley-Whittingstall s’en prend à un secteur phare de l’économie thaïlandaise puisque le royaume est le premier exportateur au monde avec des ventes annuelles générant annuellement entre 2 et 3 milliards d’euros.

Cette stature l’expose à un feu croisé de critiques qui s’intensifie. Dans le contexte d’une prise de conscience des consommateurs, l’importateur nord-américain Mazzeta avait ainsi suspendu ses commandes avec son fournisseur thaïlandais en septembre 2012.

Le branle-bas de combat médiatique repose notamment sur la remarquable enquête menée par Jim Wickens qui n’a pas hésité à se jeter littéralement à l’eau pour forcer des chalutiers thaïlandais à le recueillir.
"À bord de bateaux où ils sont battus et même assassinés par des capitaines sans scrupules j’ai découvert des ouvriers birmans et cambodgiens contraints de travailler 20 heures par jour, 7 jours sur sept ", écrit le journaliste d’investigation dans le Mail Online. Ces hommes sont corvéables à merci pour traiter le produit d’une pêche destinée à nourrir les crevettes géantes d’élevage et stockée pendant des jours dans une chaleur torride sans aucune réfrigération.

Petits poissons, crabes, étoiles de mer constituent cette pêche de rebut arrachée à la mer par l’une des méthodes de pêche les plus destructrices : le chalutage de fond. Une fois transformée en granules, cette farine de poisson est livrée aux bassins d’élevage de crevettes géantes qui ont proliféré depuis 30 ans sur les côtes du Golfe de Thaïlande au point de décimer les zones de mangrove essentielles à la reproduction des poissons. En rappelant que la Thaïlande dispose d’une réglementation vouée à protéger ses zones côtières et réserves marines, Jim Wickens souligne que les contrôles sont rares tandis que les flottilles de pêche sont lancées sans merci dans une quête du profit à court terme. Pour le moment, les responsables de l'industrie de la crevette thaïlandaise n'ont pas réagi à cette salve de critiques.

E.D. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 20 mars 2013

Published by TITIUDON - - coup de gueule

commentaires

patrick 24/03/2013 19:34


Bonjour,


Enc e qui concerne la viande d agneua Made in GB, elle n est absolument pas interdite d'importation en France. il s'agit simplement de la technique et al façon d'enlever la vainde de l'os qui est
règlementé depuis la vache folle.


Depuis 2001 et le scandale de la vache folle, il est interdit par mesure de précaution de séparer mécaniquement dans l'Union européenne la viande sur des petits ruminants. Car en
raclant l'os, des éclats d'os et de moelle porteurs éventuellement d'infections peuvent se retrouver dans la viande.

Les Etats membres de l'UE ne peuvent donc pas utiliser cette technique sur des animaux européens. En revanche, des pays qui n'ont pas été touchés par la vache folle comme la
Nouvelle-Zélande, peuvent séparer la viande mécaniquement et l'exporter ensuite sur le continent européen.


Ce qui fait plutôt peur, c'est de voir tout le voyage que peut faire un bout de viande entre le champ et notre assiette en passant par des traders, usines, grossistes.....que des personnes qui
gagnent de l'argent au détriment du producteur de viande....!!!!!


 


 

TITIUDON 25/03/2013 06:49


merci de cette explication qui complète l'article et explique l'interdiction...


JC 21/03/2013 22:02


Cher Thierry


     J'espère que tu as le loisir de cultiver tes légumes et élever volailles et cochons .Je ne sais pas comment tu fais pour savoir ce que tu manges à BKK .Crevettes,poissons
d'élevage  , poulets  , cochons sont issus de l'industrie avec force antibios .Les poulets à bas coût que l'on trouve en France vienent de Thailande . Epices et petites sauces cachent
cette misère ...Les produits Thailandais sont aussi dégueulasses que les notres(voire plus) ... les contrôles inéxistants et on trucide vite fait les courageux qui osent le dénoncer


 Quant à l'industrie de la pêche , je confirme , c'est l'esclavage , parfois la mort pour les birmans


   bon appétit


 

TITIUDON 22/03/2013 01:57


Bonjour et merci pour ce comentaire avisé, Je ne suis pas dupe et sais bien que les denrées de bases sont manipulées partout dans le monde et que même le bio est souvent une foutaise voir une
arnaque... Ce que je dit c'est que en comsommant des produits manufacturés on agravent encore le probleme avec des plats immonde remplis de graisse de palme et autres merdes. J'ai été chef de
cuisine à St Malo et je pourrais t'en raconter des vertes et des pas mures...si les clients voyait ce qui se passent chez certains voyous car c'est le mot à utiliser ils passeraient leur
chemin..... Il reste heureusement des professionnels aimant leur métier mais manger à peu près sain est devenu un luxe et encore une fois apres la médecine à deux vitesses il y a la bouffe pour les
aisés et pour les autres.... quand on paye une lasagne 1.20 il ne faut pas s'attendre non plus à manger du charolais mais pas de cheval non plus!!!!! Le produit le plus imprégné de pesticides est
le vin quel malheur....une chance pour moi ici il est hors de prix et j'en consomme très très peu... Au plaisir de te lire j'aime tes commentaires toujours instructifs et faisant avancer le débat.
Thierry


Pierre Beaudoin 21/03/2013 02:11


"L'homme voit une paille dans l'oeil du voisin quand une poutre lui crève les yeux!!!"


 


Bonne journée,


 


Pierre

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog