Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Voila ce qui peux arriver quand on arrange l'histoire à sa façon. Les thais dans les manuels d'histoire transforme des defaites en victoires pour arranger la propagande.Un exemple flagrant la bataille de kho- chang ( voir article blog Alain et Bernard http://www.alainbernardenthailande.com/article-les-relations-franco-thaies-le17-janvier-1941-la-bataille-navale-de-koh-chang-65021426.html).

La vente de tee shirt nazi sont en vente libre mais je suis sur que peu voir personne n'en connait le symbole.

Ne jetons pas la pierre aux thais un recent article nous montrais que énormement de jeunes allemands ne connaissaient pas la Shoah. Ce période est expédiée afin de ne pas remuer le passé ou de ne pas créer des vocations...

Ne pas relater l'histoire ou jouer avec celle-ci peux être dangereux et contre productif...

La croix gammée devient un logo commercial pour touristes

 

Quand la croix gammée devient un logo commercial pour touristes
LE PLUS. Ces jeunes Thaïlandais dont les costumes rappellent les jeunesses hitlériennes suscitent des réactions outrées en Occident. Mais leur parade souriante ne choque ni leurs parents ni leurs professeurs... Mathieu Géniole rappelle l'importance du devoir de mémoire.
Par Mathieu Géniole Médias / Web / Nsfw
Dans le nord de la Thaïlande, une école dont personne n'a jamais entendu parler a organisé sa parade annuelle des élèves. Le principe est simple : les enfants choisissent le thème, confectionnent leurs déguisements dans le plus grand secret puis, le jour venu, traversent la ville en fanfare sous les applaudissements des parents.
Une coutume vieille comme le monde qui a pris un petit coup cette semaine, puisque les enfants ont eu l'heureuse idée de prendre comme thème... le régime nazi !
Imaginez la scène le jour venu : la musique démarre, tous les habitants attendent, et soudain, une cinquantaine d'ados apparaît tout sourire, une petite moustache dessinée sous le nez et un brassard nazi au bras.
Le pire, c'est que la foule n'a pas vraiment réagi : on voit plusieurs photos où les habitants applaudissent et posent avec les élèves.
Il faut savoir que les étudiants (et la plupart des adultes) n'avaient absolument pas conscience des symboles qu'ils avaient choisis : la Thaïlande n'a pas vraiment été en première ligne pendant la Seconde Guerre mondiale, et l'enseignement dans le pays est tellement déficient que les matières "secondaires", comme l'histoire ou les sciences, sont souvent expédiées pour privilégier la base (lecture, écriture, mathématiques).
Par ailleurs, les jeunes Thaïlandais sont profondément influencés par Internet, le plus souvent par des sites occidentaux.
Or, qui s'amuse à faire des montages Photoshop mettant en scène le Führer dans des situations cocasses et farfelues ? Qui trouve hilarant de sous-titrer la scène de "La Chute" à la moindre actualité brûlante ? C'est nous, les Occidentaux !
Et quand on abreuve de ça un peuple qui n'a aucune conscience de ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre mondiale, eh bien on finit avec des élèves capables de se déguiser en nazis.
À noter que le peuple thaïlandais en général est très loin de nos considérations sur le devoir de mémoire : on peut par exemple porter ce t-shirt sans attirer les regards.
Encore mieux : voici le genre de magasin de Bangkok qui a pignon sur rue et qu'on peut trouver dans tous les coins touristiques du pays.
Appréciez le patchwork de l'étalage principal où sont joyeusement mélangés communisme, Che Guevara, croix gammée, et Jamaïque...
Ce sont nos symboles qui sont utilisés, sans conscience, uniquement par transposition commerciale, parce qu'à l'autre bout du monde on se contente d'aligner ce qui fera le plus consommer les touristes. Doit-on en être fiers ? C'est une autre question.
Voir les photos sur:
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... istes.html

Published by TITIUDON - - info thailandaise

commentaires

Bernard de guilhermier 01/10/2011 05:23



Si ces petits imbéciles avaient lu « Mein Kampf » il y auraient  trouvé (Chapitre 11
« le peuple et la race ») de fort désagréables choses écrites par leur « maître à penser » sur les asiatiques ! N’épilogons pas, je ne pense pas que le livre ait été
traduit en thaï ?


J’ai sous les yeux un petit livre datant d’une dizaine d’années (en thaï évidemment) « vie et mort d’Adolf Hitler » où je n’ai pas trouvé
une ligne sur les malfaisances du régime national-socialiste.


Le film sulfureux de Veit Harland, « le juif Suss » a fait l’objet d’une version sous-titrée en thaï, mais que peuvent-ils comprendre à
l’histoire de ce malheureux juif wurtembourgeois dans une principauté allemande du XVIIème siècle ? C’est moins spectaculaire...


Ceci dit, lorsque nous avons vu le grand couillon de petit fils de la reine d’Angleterre (la vieille, elle avait payé pour voir !) parader lors
d’un bal masqué en uniforme d’officier SS, ne jettons pas la pierre à ces gamins !



TITIUDON 01/10/2011 06:01


exact, j'avais oublié ce residu de fausse couche rosbeef qui a fait honte à son pays....comme toi je suis persuadé que les thais ne savent rien sur le nazisme, le rouquin si...


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog