Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

La justice en France est loin d'être brillante mais ici il y a des abus. il vaut mieux avoir du fric sinon...

Lire les 3 cas ci-dessous.

Sélection d’articles de presse sur la politique, l’économie, la société et les faits divers en Thaïlande (sources AFP, Reuters, presse thaïe, etc.)

 

 

La justice en Thaïlande : trois exemples

Messagede rackham le rouge » 15 Sep 2011, 02:06

La justice en Thaïlande : trois exemples
1 - Thongchai qui possédait une rizière et quelques terrains en foret se mit a planter de la marijuana et a la vendre pour améliorer l'ordinaire. Pendant deux ans il gagna ainsi pas mal d'argent mais un jour, en 1998, la police vint l'arrêter suite a une dénonciation. En fouillant sa maison les flics réussirent a mettre la main sur une vingtaine de grammes d'herbe. Le tribunal provincial d'Ubon condamna le riziculteur a trois ans de prison. Après dix jours de détention, le juge lui proposa la liberté provisoire en échange d'une caution de 100 000 baths. La femme du paysan emprunta la somme a l'usurière Chinoise du district, paya et son mari sorti de prison. Pour rembourser, le couple vendit une partie de ses terres.
Un an plus tard, on menaçait de le remettre en tôle s'il ne renouvelait pas la caution. Thongchai dut revendre le reste de ses terrains forestiers pour pouvoir rester en liberté. L'année suivante, il vendit ses quatre buffles et deux de ses vaches pour éviter la prison. Il ne lui restait plus que cinq vaches qu'il vendit un an après avec la moitié de ses rizières. Il ne voulut pas vendre le reste car sa femme et ses enfants n'auraient plus rien eu pour subsister et il se résigna donc a aller en prison. Il fut incarcéré en 2002 et, après avoir passes deux ans et cinq mois derrière les barreaux, il fut gracié par le roi.

2 - Prayut , un jeune homme de 19 ans particulièrement beau se rendit un jour a un molam (spectacle de style lao, moitié concert, moitié théâtre). Tandis que les musiciens jouaient des rythmes entraînant, les plus jolies filles cherchaient a danser avec lui. Alors qu'il dansait avec la belle Djan, Suwit l'observait avec une jalousie qui grandissait au fur et a mesure de sa consommation d'alcool. Au bout d'un moment, n'y tenant plus, il se précipita sur Prayut, un couteau a la main. Celui ci réussi a éviter le coup et retourna l'arme contre son agresseur. Suwit fut tué sur le coup.
Le beau jeune homme fut condamné a deux ans de détention par le même magistrat qui avait jugé Thongchai. Ses parents réussirent a retarder son emprisonnement pendant quelques années en versant la caution annuelle de 100 000 baths, puis une fois qu'ils eurent vendu tout leurs buffles et les trois quarts de leur rizières, ils durent se résigner a voir leur fils purger sa peine. Il a été incarcéré en septembre 2007. La famille est aujourd'hui ne des plus pauvre du village mais heureusement Daeng, le frère de Prayut qui est un katoy (un travesti), se prostitue a Pataya et envoie régulièrement de l'argent a ses parents.

3 - Le lieutenant de police Thanarat, marié et père de deux enfants, avait une mia noi (une maîtresse). Son épouse légitime les surpris un jour dans la rue et fit a son mari une terrible scène de jalousie en traitant les deux amants de tous les noms. Le policier sorti alors son arme de service et tira trois balles sur sa femme qui fut tuée sur le coup. Malgré l'audition d'une dizaine de témoins, la justice conclue a un accident et le policier fut acquitté. Aujourd'hui, il s'est remarié avec sa maîtresse et est passé capitaine.
http://www.lepost.fr/article/2011/09/14 ... mples.html

Published by TITIUDON - - info thailandaise

commentaires

eric 29/09/2011 17:11



Pas surpris mais pas surpris du tout et je m'en explique , la thailande sous couvert de nous faire croire a une democratie naissante n'est rien d'autre qu'une continuité de dictatures ou la
police et l'armée on toujours le pouvoir , voir les evenements recents et la maniere dont la famille royale( pere et fils) reste toujours au contact de ces deux poles.


Si le pays semble acceuillant et souriant , ce n'est que le faite que les thais sont extremement polissé, et lisse en apparence.J'aime ce pays pour y avoir vecu 3 belles années mais je sais aussi
aux dires d' ex-compagnes que l'on peut te dezinguer pour des choses qui sembleraient insignifiants en occident.


En cela je n'ai pas confiance dans leurs moeurs et leurs comportements qui sont trop attachés a des interressements , mais vous avez bien raison de vivre en issan, les gens y sont paisibles et
plus simples.


salutations


ERIC



Pierre Beaudoin 16/09/2011 01:01



Bonjour Thierry,


J'ai vu en en-tête de ce post: "post non vérifié par la rédaction"???


Je veux bien croire qu'il y ait un juge verreux mais l'histoire de la Mia Noi est difficile à digérer. À moins que Lek Siam fasse dans le romantisme... Légendes
urbaines ou réalité?



Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog