Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Au royaume des faux culs ils sont sur de trouver leur place....ici tout est piratés ou presque...même certaines filles sont des copies....

courage il y a du boulot !!!!.

 

Messagede Farang Ky Ay » 17 Aoû 2010, 19:06

 

La Police contrôle les Internet Café pour les logiciels piratés.
Traduction – Farang Ky Ay

Les autorités ont accru leurs efforts pour stopper l’usage de logiciels piratés dans les cybercafés de Chiang Mai, Bangkok, Hat Yai et Nong Khai grâce à une opération nationale coordonnée contre l’usage illégal de logiciels.

Dans la 1ère phase de cette campagne, les officiers de Police ont récupérer pour 4.34 millions de Bahts en logiciels piratés au sein de 8 cybercafés. (FKA : Huit cybercafés en tout et pour tout sur ces 4 villes ?? ).

Chaque café avait en moyenne 35 PC et utilisait des produits piratés, leurs propriétaires vont devoir faire face à une fermeture temporaire, des amendes voire à des peines de prisons

« Ces cybercafés sont des affaires établies, utilisant un grand nombre de PC équipés de logiciels piratés qui génèrent un revenu et des profits significatifs » déclare le Colonel de Police Chainarong Charoenchainao, porte parole du département Economic and Cyber Crime. « Comme n’importe quel autre secteur, ils sont tenus de respecter la loi Thaïlandais. Notre enquête montre que ces entreprises ont violé la loi Thaïlandaise sur le Copyright, ils en subissent les conséquences à présent. »

Toujours dans sa mission de mise en œuvre de la loi sur la propriété intellectuelle, la police a arrêté 2 vendeurs de matériel informatique suspectés de vendre des logiciels piratés à la foire COMMART IT. La Police a patrouillé sur les différents stands, identifié les deux vendeurs de matériel informatique qui proposaient volontairement de pré installer des logiciels sans licence sur les laptots qu’ils vendaient.

« Utiliser et vendre de logiciels piratés est une violation de la réglementation sur le copyright et nous sommes déterminés à rappeler aux entreprises la sévérité de la réglementation en l’appliquant » indique le Colonel de Police « Sur cette foire, il y a une prise de conscience des risques encourus pour la vente de logiciels pirates. Des enquêtes et arrestations pour des cas similaires ont eu lieu les années précédentes dans ce salon et nous observons une diminution des logiciels piratés mais il reste encore beaucoup à faire. »

Au sujet des retours et des plaintes des patrons de cybercafés relatifs à l’application de la loi contre les logiciels piratés à leur égard, le Colonel de Police indique que un nombre significatif d’ordinateurs disposaient de logiciels piratés. Les opérations de ce type sont faites en relation étroite avec le détenteur des droits, elles font suite à leur plainte et se font sur la base de mandats qui nous permettent de recueillir des preuves. Nous n’intervenons pas dans le processus de conciliation entre les 2 parties. »

La législation Thaïlandaise sur le copyright prévoit une amende de 800 000 bahts ou une peine de prison de 4 ans maximum pour les cadre des entreprises utilisant des logiciels piratés.

Ceux qui signalent l’utilisation frauduleuse de logiciels en appelant au 02 714 1010 ou sur le site http://www.stop.in.th peuvent percevoir une récompense de 250 000 bahts max. L’identité du « signalant » sera protégée.

Published by TITIUDON - - bangkok

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog