Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

La sécheresse et la baisse du prix du riz rien ne va en pays Isan,ici la culture du riz est la principale activitée agricole ...


Le riz à la baisse devant l’offre pléthorique Par Claire Fages Le prix de référence du riz a dégringolé de 100 dollars la tonne depuis décembre dernier. Et le marché devrait rester baissier, ont estimé les différents acteurs du commerce du riz, réunis à Marseille. Le mouvement de hausse qu’a connu le riz à la fin de l’année dernière n’était qu’une bulle passagère. Le riz thaï à moins de 5% de brisure, la référence, est descendu hier à 530 dollars la tonne, alors qu’il valait 630 dollars au mois de décembre. Et il pourrait encore chuter sous la barre des 500 dollars, selon l’Association des exportateurs de riz thaïlandais. Les représentants du ministère du Commerce vietnamien, venus en nombre à Marseille, semblaient inquiets également pour leurs recettes d’exportation en 2010, au vu de l’évolution des prix. La Thaïlande et le Vietnam sont dans l’ordre les deux plus gros exportateurs de riz, mais en ce moment leurs stocks sont gigantesques. Or la prochaine récolte s’annonce généreuse un peu partout en Asie. L’Inde envisage même de supprimer l’embargo sur les exportations qu’elle avait imposé fin 2007, pour préserver son marché intérieur, ce qui signifierait le retour d’un poids lourd sur le marché mondial. Or en face la demande est absente. Le plus gros importateur mondial, les Philippines, font une pause dans leurs emplettes : ils ont lancé de gros appels d’offre entre la fin de l’année dernière et le début de cette année. Quant à l’Afrique et au Moyen Orient, ils pourraient ne pas revenir aux achats avant le mois de mai, et pour de très petits volumes, dans l’attente d’une baisse plus importante encore des prix... Cette année, ils peuvent attendre : en Afrique, les récoltes locales de riz ont été meilleures et les importateurs, ayant encore d’importants stocks à écouler, ne sont pas pressés de racheter du riz sur lequel ils paieront, à nouveau, une taxe, que les gouvernements ont rétabli depuis la dernière crise alimentaire. Alors le Vietnam et la Thaïlande attendent aussi, assis sur leurs stocks, en espérant que ce riz retiré du marché fera remonter les prix quand la demande frémira à nouveau. Mais s’asseoir sur les stocks « ne les fera pas disparaître », souligne un trader chez Novel Commodities, Conrad Creffield. Selon lui le marché sera baissier jusqu’à la fin de l’année. http://www.rfi.fr/contenu/20100318-le-r ... lethoriqueLek Issan

Published by TITIUDON - - LA VIE EN PAYS ISAN

commentaires

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog