Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Le président du conseil industriel d’Udon Thani appelle le gouvernement à légaliser la prostitution

 vu sur le site de Régis http://echo-isan.com

UDON THANI
– Prayoon Homewong, le président du conseil industriel d’Udon Thani, a récemment appelé le gouvernement thaïlandais à légaliser la prostitution.

« Nous ne pourrons jamais y mettre fin. Aussi, je pense que nous devrions instaurer des lois pour la réguler », a déclaré Monsieur Homewong lors d’une réunion avec les autorités compétentes à Udon Thani. Il a parlé de la prostitution comme d’une très ancienne profession que de nombreux états étrangers reconnaissent légalement.

Prayoon Homewong a ajouté que si le commerce de la chair était complètement éradiqué, les crimes sexuels augmenteraient en flèche.

« S’il existait des lois de régulation de la prostitution, les travailleurs du sexe pourraient bénéficier d’une protection légale et de bénéfices sociaux, et le gouvernement percevrait des ressources fiscales supplémentaires » a encore dit Monsieur Homewong. « Et cette activité serait alors plus facilement contrôlable. »

Puis, il a suggéré que des zones réservées à l’exercice de cette profession pourraient être définies dans certains quartiers et imposées une fois les lois adoptées. Il a insisté pour que les députés et les ministres thaïlandais étudient sérieusement et au plus tôt sa proposition.

Risque de stigmatisation

Thanavadee Thajeen, la directrice de la Fondation des Amis des Femmes (Friends of Women Foundation) approuve la délimitation de quartiers dédiés à ce commerce et l’accès à la sécurité sociale pour les travailleurs du sexe, mais estime qu’un système de régulation de la prostitution ne devrait pas être établi sans consultation préalable des groupes concernés.

« Il y a tellement de salons de karaoké et d’autres lieux qui servent en réalité de couverture à des activités de prostitution et certains sont situés à proximité des temples et des écoles. Le zonage pourrait aider à résoudre ce problème », pense Madame Thajeen.

« Néanmoins, je ne suis pas favorable à la mise en place d’un registre des travailleurs du sexe car cela pourrait leur nuire. Une femme qui serait enregistrée comme prostituée pourrait en subir les conséquences toute sa vie et en plus du risque de stigmatisation, cela limiterait probablement ses chances de trouver un autre emploi plus tard », dit elle.

Thanavadee Thajeen recommande aux agences concernées d’organiser rapidement des forums publics dans chaque région afin que les prostituées discutent de leurs problèmes avec les activistes des droits des femmes. Alors, on saura si les prostituées souhaitent une réglementation ou non, a-t-elle ajouté.

Que la prostitution soit légalisée ou non, le gouvernement, selon Madame Thajeen, devrait aider les prostitué(e)s à obtenir l’accès au système de sécurité sociale. D’après elle, on devrait forcer les proxénètes à s’enregistrer en tant qu’employeurs à leur caisse de sécurité sociale.

« Mener des campagnes auprès des hommes afin de les dissuader de payer les femmes en échange de faveurs sexuelles pourrait aider à résorber la prostitution : s’il n’y avait pas de client, il n’y aurait pas de vendeur » affirme-t-elle.

Source : The Nation (article publié le 15 septembre 2009)

Mon avis:

Pourquoi pas, la question merite d'être posée.Mais le système n'est pas le même qu'en Europe, peu de proxénetes mais beaucoup de filles en free lance donc pas facile de mettre en place un système...

La prostitution est partout en Thailande villes ou campagnes. Les touristes n'arrangent pas le problèmes. Si demain il n'y avait plus un seul touristes la prostitution continurait c'est culturel.
Les thailandais aime sortir avec leur maitresse'' mia noy ''et rarement avec leur épouse et fréquentent les karaokés qui sont souvent des bordels déguisés. 
Ce sera aussi facile que de stopper l'alcoolisme en Europe.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

JPSIAM 26/11/2009 01:48



Tout a fait d’accord
avec toi,  je soutiens ces arguments! Surtout que cette activité n’est pas vulgaire comme en occident. Jean-Pierre


 


 



TITIUDON 26/11/2009 01:54


l occident donneur de lecon pourais en prendre quelque fois...


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog