Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Les mouches picolent quand elles ne peuvent pas baiser. Je les comprends une vie de mouche à aller de merdes en bouses et  pour finir ballon au niveau cul faut pas déconner.
Une étude dont nous avons le secret va sauver tous les alcooliques du monde grâce à cette mouche frustrée et poivrote.En lisant l’étude vous voyez qu’ils ont reussi à trouver des mouches vierges et des ‘’déjà servies’’. Ils ont du avoir du boulot pour faire le tri….

N’oubliez pas que sans alcool beaucoup ne baiseraient plus par timidité et sans omettre  les laiderons qui ne se font sauter que parce que les  mecs sont pleins.

Maintenant quand j'aurai une mouche dans ma bière je la regarderai avec tristesse connaissant sa frustration sexuelle...

 

Le monde est mal fait pour les humains comme pour les mouches. C’est trop injuste comme dirait Caliméro

 

Les mouches en manque de sexe se noient dans l'alcool


Quand elles sont repoussées sexuellement par les femelles, les mouches drosophiles se consolent dans l'alcool, comme certains hommes d'ailleurs, révèle jeudi une recherche. Ce qui est porteur d'espoir pour un traitement chez l'homme.
Déprimé après avoir été repoussé par sa partenaire, il se noya dans l'alcool... Ce n'est pas l'histoire d'une homme mais d'une mouche ! Selon les expériences réalisées en Californie aux Etats-Unis, une substance dans le cerveau de ces insectes augmente avec la satisfaction et diminue si le sujet est insatisfait. Quand ils sont en mesure de copuler, les drosophiles consomment nettement moins de nourriture liquide alcoolisée et présentent des taux plus élevés de cette petite molécule, un neuropeptide F. En revanche, l'abstinence sexuelle perturbe les mouches qui se jettent alors sur des aliments comportant de l'alcool et en consomment de grandes quantités. Les chercheurs ont observé de bas niveaux de neuropeptide F chez ces mêmes insectes.

 

De nouveaux traitements contre la dépendance à l'alcool ou à d'autres drogues, un jour disponible

Un neurotransmetteur cérébral similaire, appelé neuropeptide Y, est également présent chez les humains. Une bonne nouvelle pour les Hommes dépendant à l'alcool ou à d'autres drogues car cette découverte pourrait donc ouvrir la voie à de nouveaux traitements, déclare Ulrike Heberlein, professeur d'anatomie et de neurologie à l'Université de Californie à San Francisco.


Ajuster les taux de ces neuropeptides chez les humains pourraient faire disparaître cette dépendance, pensent ces scientifiques, expliquant avoir fait exactement la même observation chez la mouche drosophile, encore appelée mouche du vinaigre. "Si les neuropeptides Y s'avèrent bien jouer un rôle déterminant dans l'état psychologique conduisant à abuser de l'alcool et des drogues, on pourrait alors mettre au point des thérapies neutralisant les récepteurs de cette molécule" pour en assurer un niveau suffisant constant dans le cerveau, estime Ulrike Heberlein.
Elle précise que des essais cliniques sont en cours pour tester la capacité des neuropeptides Y à soulager l'anxiété et d'autres troubles psychologiques aussi bien que l'obésité.

 

Les dessous de cette expérience

Pour cette expérience, les chercheurs ont commencé par mettre des drosophiles mâles dans une cage de verre où se trouvaient des femelles vierges prêtes à copuler. Ils ont ensuite placé d'autres mâles avec des mouches femelles qui s'étaient déjà accouplées, les conduisant à rejeter les avances de nouveaux mâles.
Ensuite, les différents mâles ont été mis dans des boîtes contenant deux pailles, l'une avec de la nourriture liquide normale et l'autre avec 15% d'alcool. Ceux qui avaient été repoussés sexuellement se sont jetés sur les nutriments liquides alcoolisés, en absorbant de grandes quantités.
En revanche, les mâles comblés ont surtout consommé de la nourriture non-alcoolisée. Et ces comportements étaient totalement prévisibles en fonction des niveaux de neuropeptide F dans le cerveau des insectes, selon les chercheurs.

http://lci.tf1.fr/insolite/les-mouches-en-manque-de-sexe-se-noient-dans-l-alcool-7071103.html

 

Published by TITIUDON - - billet d'humeur de Titi

commentaires

maurice 19/03/2012 18:38


est nous qui sommes comme les mouches ou les mouches qui nous ressemblent? Voila le fond du problème Bzz Bzz

Obeo 19/03/2012 00:34


Bzzzzzzzzzzzzzz


Et encore, les chercheurs de parlent pas des suicides au Baygon !

jb 18/03/2012 13:20


Excellent !!!!!!!!!!!!


 

JPSIAM 18/03/2012 04:31


TITI, j’adore tes états d âme ! C’est pour cela qu’il faut toujours se méfier
des mouches ! Jean-Pierre

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog