Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Bonne année mes lapins...

 

 

 

Plus de 20 milliards de baht seront dépensés au cours du Nouvel An chinois la semaine prochaine par les Thaïlandais d’origine chinoise  selon un rapport publié par Kasikorn Research Centre (KRC).

Les dépenses, seront consacrées à des activités religieuses, vénération des dieux chinois et donation des Ang Pao (enveloppes rouges donnés par les aînés aux enfants et aux parents) a partir de mercredi prochain.

Environ 8 milliards de baht (200 millions d’euros), une augmentation de 9,3 % par rapport a l’an dernier, devrait être consacré à des activités de loisirs qui comprennent des vacances à l’intérieur et l’extérieur du pays

Le Nouvel An chinois est sans nul doute la fête la plus importante pour les communautés chinoises à travers le monde entier. Il est aussi appelé « lunaire » parce qu’il se célèbre suivant le calendrier lunaire chinois et non le calendrier grégorien. Cette fête est un moment dont on profite en prenant des vacances, en se réunissant en famille et entre amis.

chinatown chinese new year

Des retraits importants auprès des banques sont prévues au cours du Nouvel An chinois. La banque de Thaïlande estime a 140 milliards de baht le montant des sommes qui sont retirées en cash pendant cette periode. Photo: Camilla Davidsson

Le Nouvel An est célébré officiellement en République populaire de Chine (sept jours de congés) et en République de Chine (Taïwan) (au moins cinq jours), à Hong Kong et Macao (trois jours), ainsi que dans certains pays d’Asie où l’influence de la culture chinoise est importante, ou dont la population comprend une forte minorité de Chinois ethniques : Singapour et Malaisie (deux jours), Philippines (trois jours),Brunei et Indonésie (un jour), Thaïlande, Viêt Nam (fête du Têt), Corée du Sud (fête de 설날 Seolnal, trois jours).

Il est observé individuellement partout dans le monde par les membres de la diaspora chinoise, et parfois également par les Japonais (vieux premier mois 旧正月), les Miao, les Mongols, les Tibétains, lesNépalais et les Bhoutanais.

Année Date Signe de l’année (branche terrestre) Élément
2000 5 février dragon (龍) Métal (金)
2001 24 janvier serpent (蛇) Métal (金)
2002 12 février cheval (馬) Eau (水)
2003 1er février chèvre (羊) Eau (水)
2004 22 janvier singe (猴) Bois (木)
2005 9 février coq (雞) Bois (木)
2006 29 janvier chien (狗) Feu (火)
2007 18 février cochon (猪) Feu (火)
2008 7 février rat (鼠) Terre (土)
2009 26 janvier bœuf (牛) Terre (土)
2010 14 février tigre (虎) Métal (金)
2011 3 février lapin (兔) Métal (金)
2012 23 janvier dragon (龍) Eau (水)
2013 10 février serpent (蛇) Eau (水)

Le terme Nouvel An chinois est source de confusions car les populations d’autres pays d’Asie célèbrent aussi cet évènement, et risque de faire croire que cette fête est réservée uniquement au peuple chinois. D’autant plus que les médias utilisent abondamment le terme Nouvel An chinois pour commenter cet évènement. Par conséquent, par respect vis-à-vis d’eux, le terme le plus approprié est probablement Nouvel An du calendrier chinois ou tout simplement Nouvel An lunaire.

angpao

Pour les enfants, le moment le plus excitant de la fête est celui où ils reçoivent leur hong-bao, l'enveloppe rouge, contenant de l'argent.

La veille du Nouvel An chinois, les membres d’une famille qui vivent loin de la maison paternelle y retournent pour se réunir et partager un somptueux festin. A ce moment-là, ils distribuent aux plus âgés et aux enfants de l’argent placé dans une enveloppe rouge qui portera bonheur, tandis que tous veillent pour accueillir l’année nouvelle. Les Chinois ont longtemps cru que rester éveillés jusqu’au matin aidait les parents à vivre plus longtemps.

Ainsi, ce soir-là, on n’éteint pas les lampes, pour permettre à tous de rester ensemble, en famille. Certains se livrent à des cérémonies religieuses après minuit et fêtent dans leur maison la venue du dieu de la Nouvelle Année, un rituel qui se conclut par de longs craquements de pétards.

Le jour de l’an, le premier élan de chacun est de rendre l’hommage rituel aux ancêtres, puis de révérer les dieux. Les plus jeunes de la famille honorent ensuite les plus âgés. On revêt des habits neufs et on visite les parents proches, les amis et les voisins, échangeant des voeux accompagnés de la formule d’usage, kung-hsi fa-tsai, « félicitations et prospérité ». C’est aussi le moment de se réconcilier, les rancunes étant balayées pour faire place à la cordialité et à l’amitié.

Published by TITIUDON - - LA VIE EN PAYS ISAN

commentaires

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog