Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Le monde est mal fait, les blancs veulent être plus foncés et pour y parvenir se font chier sur les plages pour avoir un beau bronzage. Pendant ce temps certains noirs rêvent d'être blancs et se mettent des crèmes souvent louches pour s'éclaircir la peau.

Les Thaïlandaises détestent le soleil, pas question d'être bronzées cela fait crabe de rizières Isan... 

Toutes les pubs montrent des filles blanches comme des culs avec un nez refait souvent laid. Les cliniques de chirurgies esthétiques ouvrent de partout avec tous les prix et tous les charlatants possibles...

 

Maintenant elles se font blanchir le dindon pour finir le travail...la connerie n'a plus de limites...

 

Les étrangers fantasment sur les thaïlandaises bronzées, donc nous rendons service aux locaux qui n'aiment que les filles très blanches.

 

Merci qui ? Merci Farang!...

 

 

Après avoir blanchi leur visage, leur corps, leurs dents et même leurs aisselles, les femmes thaïlandaises ont un nouvel objectif : blanchir leur entrejambe. Des produits hygiéniques mis au point par des marques cosmétiques sont disponibles. Certains vont jusqu’à promettre des résultats dans un délai de quatre semaines. Loin d’être saturé, le marché de la toilette intime continue de croître. Le Bangkok Post cite l’entreprise pharmaceutique Sanofi qui estime que le marché des produits destinés à la toilette intime des femmes en Thaïlande augmente de 10 à 15% par an, culminant à 500 millions de bahts (125 millions d’euros) en 2012.

 

Un tel engouement pour la blancheur a, comme dans toute l’Asie, des racines culturelles et sociales - avoir la peau foncée signifie « travailler dans la rizière », « être un paysan » - mais il se perpétue aussi en raison des publicités et des célébrités, toutes plus blanches les unes que les autres. Ainsi, le business de la blancheur n’est pas seulement profitable aux marques de cosmétiques mais aussi aux agences de publicité. Elles rivalisent d’ingéniosité pour marteler à toutes les femmes qu’elles se doivent d’éclaircir leur teint. Selon le Bangkok Post, en ce qui concerne son produit pour les parties intimes, la firme française Sanofi aurait investi 80 millions de bahts (2 millions d’euros) en marketing et publicités à la télé et à la radio.

 

L’apparence esthétique étant très importante en Thaïlande, ce diktat commercial a maintenant pénétré dans la sphère intime. Pourtant, d’après le Bangkok Post, « des médecins et des critiques sociaux ont soulevé leurs réserves concernant ce type de produits depuis des années ». Ces critiques semblent, toutefois, résonner dans le vide. Le développement du marché de la blancheur devrait continuer tant qu’une réelle réflexion collective ne sera pas lancée sur les manipulations publicitaires et la qualité des produits vantés.

 

http://asie-info.fr/2012/09/15/thailande-le-blanchiment-de-la-peau-devient-de-plus-en-plus-intime-59968.html



Published by TITIUDON - - billet d'humeur de Titi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Jacky 18/09/2012 11:55


BON, qu'est-ce que je fait ? Je demande à mes amies ou je vérifie personnellement......

Maurice 16/09/2012 03:13


Hé moi je vais de ce pas me faire noircir le scoubidou, il semblerai que ce soit très à la mode, et pour le faire reluire tu me dira ou aller.


Bisous

TITIUDON 16/09/2012 03:24


Si tu veux j'ai Batman pour te faire reluire le gourdin...résultats non garanti il vaux peut etre mieux aller au soi 7....


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog