Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

 

 

Je me tue à dire que les bordels sont présents partout  en Thaïlande même si il n'y a pas de touristes.

 

La situation des filles de gogos et bars de Pattaya ou Phuket n'est pas parfaites mais elles bossent quasi toutes pour leur compte. Il n'en est pas de même pour les filles de bordels et karaokés souvent  étrangères qui sont exploitées dans des conditions souvent inhumaines.

 A Udon il y a une flopée de bordels et  karaokés où les filles sont  des très jeunes Laotiennes .Elles ont une chambre dans le clac et n'en sortent quasiment pas sauf pour aguicher les clients .

 

 

Mais que fait la police ? Vaste sujet, les poulets locaux sont clients et actionnaires de ces endroits. De temps en temps ils en ferment un pour faire bonne figure et le rouvre une semaine après...

 

 

 

 

Les autorités ont fait une descente mercredi dans deux bordels du district Khlong Rang de Prachin Buri (Est) et secouru plus de 30 Laotiennes âgées entre 13 et 17 ans, rapportait la presse thaïlandaise. Ces filles travaillaient dans deux karaokés-restaurants, situés à environ 500 mètres d'un poste de police. Elles ont déclaré n'avoir jamais été payées, ajoutant que les propriétaires des bordels demandaient à leurs parents plus de 80.000 bahts pour les coûts de transport depuis le Laos et autre frais. Les tenanciers les empêchaient de manger ou boire seulement après des relations tarifées, et elles avaient ensuite le droit à un repas par jour. Toutes les personnes rescapées ont été transportées au centre de réhabilitation de Kred Trakarn, par l'intermédiaire de la fondation pour le droit des femmes et des enfants Paveena Hongsakul. Le mois dernier, la police avait fait une descente dans une maison transformée en bordel à Ratchaburi (Centre), et arrêté 10 adolescents qui offraient leurs "services" à des homosexuels et des travestis.
P.B (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 29 avril 2011

Published by TITIUDON - - bangkok

commentaires

channy 17/05/2011 06:33



Je ne parlais pas de soi farang dont le rasage fut une très bonne chose(udon c est pas pattaya,) ...mais d'un autre soi identique au premier(une institution chez les males de Udon) ...comme vous
le dite pas vendeur de faire des reportages la dessus..et dangereux avec cela...pour TF la thailande c est Pattaya,Nana ou patpong..lumières fluos, enseignes criardes,musique disco,bikini ,jolies
pepes très deveru mais aussi gros beauf farang en tous genre laids, obèses,alcolo etc...qui se pavanent avec leurs conquetes souvent plus bien plus jolies les unes que les autres...bref tous les
ingredients pour faire péter les audiences en deuxième partie de soirée


 


 



TITIUDON 17/05/2011 07:13



pour la défense des males que vous attaquez gentiment et c'est votre droit, j ai vécu 2 ans au Sénegal ou c'etait des charters de memeres farangs, grosses et laides qui venaient sur la
petite cote pour consommer du local jeune et mignon et en grand besoin d'argent ...cela ne ma pas choqué, chacun à le droit de faire ce qu il veux tant que c est dans la légalité . il
en est de même pour la république Dominiquaine. EN france il est de plus difficile de rencontrer quelqu un.... votre avis m interesses.


 



channy 16/05/2011 19:23



Je me tue à dire que les bordels sont présents partout  en Thaïlande même si il n'y a pas de
touristes"


 


ah bon? parce qu il y a encore des beaufs qui en doute...les boxons de  A.......T  et soi
F......G a Udon attirent une nouvelle race de beaufs blazés de pattaya et voulant jouant les aventuriers dans la thailande profonde...oui ces boxons sont remplis de laotiennes


les bordels sont une triste réalité en thailande..il faut etre aveugle ou debile pour ne pas le voir






TITIUDON 17/05/2011 02:50



Et oui il y en a , la vérité pour les francais c est TF1 avec ses reportages raccoleurs...


90/100 des ckients des bordels sont asiatiques. Aller aux bordels est culturel c'est l equivalent culturel du bistrot en France.La situation des filles de bar à touristes est presque enviable aux
filles de karaoké et bordels souvent sordides où les filles sont exploitées dans des conditions souvent catastrophiques... mais qui va faire un reportage sur ces endroits aucun interets pas
vendeur pour TF1...Pour info plus de 40 endroits de perditions  sur Udon...le soi farang n existe plus...mais maintenant c est le day and night...



bdeguilhermier 05/05/2011 00:53



Ne parlons que du proxenetisme des « maisons d’abattage » qui frappe, selon les régions, des
malheureuses venues du Laos ou de Birmanie et dont la clientèle est à 99 % composée de thaïs ou de malais dans les villes frontalières du sud.


 


Peut-on pour mettre fin à cette forme moderne d’esclavage, faire référence à notre legislation
nationale ?


 


Le proxénète (la définition juridique en est très large, le seul fait par exemple de vivre avec une
prostituée...) risque un maximum de 15 ans en cas de proxenetisme aggravé (sauf erreur de ma part). Dans les prisons françaises, je présume qu’il  en est de même en Thaïlande, on peut vivre
fort bien à la seule conditon d’avoir du fric....


 


Une solution intelligente est de fapper au portefeuille. Les proxénètes ont la mauvaie habitude de mener une
vie de luxe tapageuse et ostentatoire, de circuler uniquement dans des véhicules de haut de gamme et de porter sur eux une montagne d’or.


La mise en oeuvre systématique des
dispositions de l’article 225-24 du Code pénal permet de saisir les biens du proxénétisme où qu’ils se cachent :


Article 225-24 du Code pénal


« les personnes physiques ou morales coupables de l’une des
infractions prévues par les articles 225-5 à 225-10 (« Du proxénétisme et des infractions qui en résultent ») encourent également : 
1° La confiscation des biens mobiliers ayant servi directement ou indirectement à commettre l’infraction ainsi que les produits de l’infraction détenus par une personne autre que la personne se
livrant à la prostitution elle-même... »


Imaginez la tête du proxénète dont on saisit la BMW qu’il avait mis au
nom du jardinier d’une petitre cousine ! Les prisons sont le plus souvent peuplé d’imbéciles, je n’en ai connu qu’un, de petit malin, qui roulait paisiblement en 104 diesel pourrie... Il est
mort sans avoir été sanctionné pour une seule infraction, même pour excès de vitesse.


La solution n’est certes pas de réprimer pénalement le racolage actif ou passif et
encore moins de réprimer pénalement les clients mais tout simplement de veiller à l’application réelle des textes (niveau des peines, confiscation des biens du proxénétisme...) 


 



Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog