Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

 

100 3718

 

Cet article concernant le trafic de viande de chien me fait doucement rire car des restaurants avec du chiens aux menus  existent dans la région de Sakon nakom. Ce ‘’ met de choix’’ est apprécié dans cette région.Les traficants ont du oublier des payer les poulets...

Dans les villages même dans la région d’Udon des camionnettes grillagées passent et vous débarrasse de vos chiens en vous donnant des babioles en contrepartie. Ces chiens vont à Sakom pour se faire abattre et vendre leur viande.Les temples sont remplis de chiens abandonnés par leur maitre.Les Thais prennent des chiens pour des peluches et dès qu'ils deviennent adultes ils les virent au temple...Les gosses chez les grands mères et les chiens aux temples...même combat...

Vous connaissez mon amour pour les chiens et le mien en particulier. Les chiens dans les villages sont souvent sales, grouillant de bestioles en bref pas ragoutant…

Je ne vais pas jouer ma Brigitte Bardot qui préfere un chien agresseur à une jeune fille défigurée. Je ne suis pas pour ce trafic mais il est dur de lutter contre les traditions culinaires.

Bon appétit quand même

 

La police sauve un millier de chiens de la casserole

La police thaïlandaise sauve un millier de chiens de la casserole
Jeudi soir, dans la province de Nakhon Phanom, la police thaïlandaise a intercepté quatre camions entiers remplis de cages dans lesquelles étaient enfermés un peu plus d’un millier de chiens. Les animaux étaient destinés à être cuisinés et mangés dans des restaurants vietnamiens.


Les quatre véhicules ont été arrêtés par la police alors qu’ils se dirigeaient vers la frontière du Laos dans une province au Nord-Est de la Thaïlande. A l’intérieur : 1011 chiens avaient été emprisonnés dans des cages. Provenant de la province voisine de Sakon Nakhon, les animaux devaient passer la frontière du Laos et arriver au Vietnam, où ils étaient destinés à être tués et servis dans des restaurants.

119 chiens ont été asphyxiés dans des cages trop étroites ou jetés à l’extérieur par les trafiquants, lorsque ces derniers ont tenté d’échapper aux forces de police. Les chiens retrouvés ont été sauvés et placés dans un chenil du gouvernement. Quant aux trafiquants, deux Thaïlandais et un Vietnamien, ils ont été inculpés pour trafic et transport illégal d’animaux. Les chiens étant protégés en Thaïlande, "La peine maximale (pour ces infractions) est d’un an de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 20’000 bahts (environ 520 francs)", a expliqué le capitaine de police de la province.

En Thaïlande, les malfaiteurs s’emparent des chiens errants ou font du troc dans les villages pour acquérir les animaux. Ce trafic est en effet très lucratif, la viande de chien étant très appréciée des Vietnamiens, chaque spécimen peut s’y négocier 33 dollars.
http://www.linfo.re/-Monde-/La-police-t ... -casserole

Published by TITIUDON - - LA VIE EN PAYS ISAN

commentaires

Bernard de Guilhermier 16/08/2011 12:07



On trouve effectivement du chien sur les marchés de la province de Sakhon, j’en ai personnellement vu il y a quelques jours au marché de Tharè à 300 bahts le kilo.


 


Expérience « gastronomique » ?  On me sert une brochette de bonne et belle présentation dans un hôtel luxueux de
Papeete. Je goutte et ne suis pas convaincu (de loin !). Je demande au loufiat « mais quelle est donc cette viande ? » « Mais du chien Monsieur, toutes les barraques à
frites sur le port servent des brochettes de chien ». J’ai eu honte de moi, mais je dois être acquitté au bénéfice de mon ignorance. Vérifications faites, ce sont des clébards qui
ressemblent au dingo de Mickey, élevés et engraissés à cette triste fin et naturellement, c’est le monopole des chinois car ça ne peut être qu’une idée de chinois. Cela se passait il y a trente
ans et j’ignore s’il a été mis fin à cette triste coutume ?


 


Par analogie, je tais les propos que tenait feu mon père, accessoirement ancien officier de spahis, sur les mangeurs de cheval. Le règle des chevaliers templiers rédigée par Saint
Bernard mon patron ordonnait aux chevaliers du temple, fussent-ils assiégés et mourant de faim, de ne pas toucher à leur cheval à peine d’enfer. Ils étaient absous s’ils tuaient ceux qui auraient
voulu en faire un roti.


 


Et pourtant, j’ai mangé sans honte de bons petits agneaux, de la bonne biche et de beaux petits lapins de garenne fusillés par mes soins ...



TITIUDON 16/08/2011 12:18


Ca continue à Tahiti à l'armée ont les appelais les bouffeurs de chiens... Mon chien t'embrasse ,pas mon cheval je n'en ai pas...


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog