Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Si vous avez envie de vous défoncer éviter le DEET restez à la bonne herbe...Le resultat m'étonne mais plus rien ne m'étonne ici...
.
Selon des médias canadiens, le mystère de la mort des deux Québécoises sur l’île de Koh Phi Phi est levé. Leur décès serait du à un empoisonnement à l’insecticide.
 
C’est Radio-Canada qui l’annonce sur son site internet le 31 août : Audrey et Noémi Bélanger sont mortes après avoir ingurgité du produit insecticide en grande quantité. La station s’appuie sur les conclusions d’une émission télévisuelle d’investigation Enquête. Les journalistes de ce magazine ont eu accès au rapport de l’autopsie mené sur les corps des deux Québécoises, à l’hôpital de Ramathibodi à Bangkok.
 
Selon le document, les jeunes femmes âgées de 20 et 26 ans, ont été intoxiquées au DEET, un insecticide contre les moustiques.  Le DEET sert d’ingrédient à une mixture composée également de sirop contre la toux, de feuille de kratom et de coca-cola. Ce cocktail a des effets euphorisants. Il est notamment très populaire dans le sud de la Thaïlande.
 
Les deux sœurs avaient été retrouvées mortes dans leur chambre d’hôtel sur l’île de Koh Phi Phi le 15 juin. Aucune trace de violence n’avait été détectée sur les corps. Par contre, les enquêteurs avaient découvert de larges traces de vomi. Les ongles des victimes étaient bleus, et des rougeurs avaient été constatées sur leurs peaux respectives.
 
Le résultat des examens médicaux-légaux, menés au Canada, n’est lui pas encore connu. L’île de Koh Phi Phi est réputée pour sa vie nocturne intense. Le décès des deux Québécoises présente d’étranges similarités avec celui d’un Américain de 27 ans et d’une Norvégienne de 22 ans, survenu en mai 2009. Leur mort n’avait jamais été élucidée.

  http://asie-info.fr/2012/09/01/thailande-les-soeurs-belanger-empoisonnees-a-linsecticide-58840.html

Published by TITIUDON - - info thailandaise

commentaires

Pierre Beaudoin 02/09/2012 01:57


Bonjur Thierry,


 


J'ai vu le reportage aux nouvelles télévisées de Radio Canada sur TV5. Le père des deux jeunes filles paranoïe...il veut que la Sureté du Québec (Police nationale québécoise) aille enquêter à Kho
Phi Phi...il veut que le bar discothèque "Slinky" soit enquêter pour voir si les gens ne font pas dans le laxisme face à la consommation de ce cocktail. Je vois qu'il connaît très mal la
Thaïlande et vaut mieux qu'il reste dans sa campagne. Et puis les cocktails euphorisants ou le Yaba...si tu n'en consommes pas tu n'as pas à vivre ou à mourir avec les
conséquences d'un tel geste!!!


Bonne journée...merci pour ce blog!

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog