Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Ce sont à chaque fois les mêmes conséquences pour les mêmes causes : ce week-end encore, alors qu’une grande manifestation est attendue dimanche du côté du Palais royal et du Parlement (l’équivalent, en taille, du quartier latin à Paris), les annulations de voyages, d’événements culturels divers, les fermetures d’écoles, d’entreprises pleuvent comme si tout le pays se préparait à vivre les pires moments de son histoire...
Imaginez que la moindre manifestation en France qui tourne au vinaigre soit interprétée comme les prémices à une insurrection révolutionnaire et vous aurez, en exagérant un peu, une idée plus précise de la situation que l’on veut bien nous montrer des événements politiques en Thaïlande. Il y a d’ailleurs bien longtemps que l’Hexagone aurait fait fuir ses 74 millions de touristes annuels !

Dans l’ancien royaume de Siam, la moindre annonce de manifestation fait perdre des centaines de millions de bahts à l’industrie du tourisme et à l’économie en général, conséquence d’une psychose collective qui a atteint son paroxysme lors du blocage de l’aéroport international de Bangkok, en décembre 2008.

L’action des Jaunes du mouvement PAD avait alors été interprétée dans le monde entier comme le signe inquiétant de la faiblesse d’un Etat à pouvoir protéger ses intérêts vitaux et ses ressortissants étrangers. Mais c’était sans comprendre les vraies raisons qui ont pu amener à ce qu’une poignée de milliers de manifestants puissent paralyser un pays et quelques millions de passagers venus passer leurs vacances…

Le royaume, vu de l’extérieur, reste une destination de vacances, un paradis exotique, pittoresque, encore peu développé. Pas assez mûr en tout cas pour que voyagistes et autres chancelleries ne redoublent pas de prudence dès que des troubles interviennent. La mémoire collective retiendra encore longtemps la « prise de l’aéroport » et a déjà oublié la grande maturité dont avait fait preuve le gouvernement dans sa gestion de l’après-tsunami.

Demain, comme dans les prochains mois, voire les prochaines années, d’autres manifestations, quelle que soit leur couleur, vont continuer d’émailler la vie politique du pays et venir troubler la tranquillité des touristes.

Philippe Plénacoste

Published by TITIUDON - - bangkok

commentaires

fred 12/04/2010 02:03



20 morts et plus de 500 blessés, l'armée qui tire a balle réelle, ou avez vu ca en France ?



TITIUDON 13/04/2010 01:18



c est thai tout ou rien... la vie est peu importante ici...



Chris 19/03/2010 01:56


Avant de pouvoir enfin découvrir la Thaïlande, ce type d'évènement pouvait m'impressionner mais plus maintenant. Hier la dénonciation de la traite d'êtres humains, aujourd'hui les troubles à
l'ordre public.
Arrêtons de porter préjudice à ce pays avec un point de vue de l'extérieur


TITIUDON 19/03/2010 03:42


Le pays se saborde seul, et relater des faits ou publier des articles fait parti du travail d'un blog.
je suis sur que les 300 litres de sang balancé ont choqué beaucoup de gens.Quand ils balancaient de la merde sur la maison du premier ministre je trouvais cela bien et marrant mais pas du sang. Le
sang c'est la vie beaucoup meurent faute de ce produit.


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog