Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Depuis que des fonctionnaires français viennent les conseiller l'état Thaïlandais a chopé '' la taxemanie'' aigue.

Cette taxe n'est pas choquante mais mal venue. C'est un frein à l'essort touristique et surtout les excuses pour la mettre en place sont fausses. Le conseil du tourisme est dans le vrai et j'approuve son intervention.Il faut la saluer car ici peut vont contre le pouvoir...

 

Les Thaîlandais ont ouvert une école du style ENA , l'école qui forme une grande parti de nos crétins au pouvoir de tout bords.

Bientôt ils auront leur promotion '' Voltaire'' et ce sera le début de la fin...

 

 

 

Le Conseil du Tourisme de la Thaïlande ne décolère pas contre l’instauration d’un droit d’entrée de 500 bahts (12 euros) pour les touristes étrangers à partir du 15 janvier prochain.

Le Conseil du tourisme de la Thaïlande (TCT) dénonce fermement la création d’un droit d’entrée de 500 bahts (12 euros) pour les étrangers. Cette mesure, décidée par le gouvernement et annoncée le 20 octobre, doit s’appliquer le 15 janvier prochain (cf lepetitjournal.com/bangkok)
"Ce droit d’entrée va fortement affecter l’activité touristique", a prévenu la présidente du TCT Piyaman Techapaiboon, rapporte MCOT News du 3 novembre.
Le gouvernement a justifié l’instauration de ce droit d’entrée pour améliorer les services aux touristes et prendre notamment en charge le coût des soins pour ceux d’entre eux qui n’ont pas d’assurance santé.
Le président du TCT réfute cette raison estimant que "les revenus générés par les 26 millions touristes reçus cette année sont largement suffisants pour que le gouvernement puisse réinvestir dans les infrastructures touristiques mais que cela n’a jamais été fait". Sur le point précis de la prise en charge des dépenses de santé, estimée à 200 millions de bahts (5 millions d’euros) chaque année par le gouvernement, Piyaman Techapalboon conteste le rapport établi avec les touristes étrangers. "Ces dépenses sont liées à la présence de travailleurs immigrés sur notre territoire", affirme-t-elle.
"Cette décision est inappropriée", a-t-elle conclu, en arguant que le gouvernement a déjà prévu pour 2015 une augmentation des revenus liés au tourisme de 2.2 milliards de bahts attribuée à la seule hausse de la fréquentation.
L’attaque de la présidente du TCT étonne quelque peu par le ton, mais elle est sans surprise. Elle rejoint sur le fond la position adoptée au lendemain de l’annonce du 21 octobre par la vice-présidente Porntip Hirunket, qui estime que "ce droit va freiner le dynamisme du tourisme". Plutôt que de taxer les touristes, elle avait recommandé au gouvernement de "faire appliquer les lois existantes et d’améliorer les services et l’offre touristique".
F.P. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) lundi 4 novembre 2013

Published by TITIUDON - - info thailandaise

commentaires

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog