Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Le réchauffement climatique, la défaite de Waterloo, la crise, le grand froid... tout est de la faute de Sarkozy le nouveau bouc émissaire de la presse et des français.

Une jeune professeur accuse le président de lui avoir fait rater son agrégation. Elle nous explique sans se dégonfler  que le président était en ville en visite au tribunal et que les transports en commun étaient bloqués. Et que ces évènements lui ont empêché d’être à l’heure pour son agrégation.

Je trouve que cette demoiselle ne manque pas d'air et même se fou du monde. Un de mes profs me disait " Gérer c'est prévoir et prévoir c'est anticiper». J’ai passé comme beaucoup des examens dans ma vie et je suis toujours arrivé la veille pour faire une reconnaissance du lieu d'examen et prévoir le timing pour éviter d'être en retard. Pour info la construction du nouveau tramway à Dijon engendre des perturbations et il faut donc prendre ses précautions. Le barnum présidentiel n'a pas du arranger la situation mais ce n'est pas une excuse.

Je ne défends pas Sarkozy mais que les gens prennent  leur responsabilités ce n’est pas lui qui va emmener chaque français à un examen ou venir vous torcher le derrière.

Au fait il parait que Sarkozy a été aperçu à la barre du Costa  Concordia juste avant le naufrage …..

 

 

  Vu sur RTL.FR

 

 

l était trop tard pour passer l'épreuve. Nadia, jeune professeur de Saône-et-Loire, explique avoir raté son agrégation à cause de Nicolas Sarkozy. La semaine dernière, l'enseignante en sciences physiques n'a pas pu passer son concours à Dijon, parce que les transports en commun étaient bloqués. Selon elle, parce que le président était en visite au tribunal en ville. Jean-Baptiste Durand l'a joint pour RTL. L'Élysée a démenti jeudi soir cette version. D'après la présidence, Nadia a été bloqué à cause des travaux du tramway.

J'arrive à Dijon jeudi, à 8h15. Je suis descendue du train pour aller à l'arrêt du bus, on a vue que les bus étaient bloqués".

"Mais tout le monde était surpris, personne n'était au courant que le président arrivait ce jour-là".


"J'ai vite couru pour aller prendre un taxi à la gare. Il y avait déjà une file d'un quinzaine de personnes devant moi".

"Quand mon tout est venu, le taxi a mis très peu de temps pour aller au collège, mais c'était trop tard, on m'a refusé l'accès. Donc c'est éliminatoire, il y a deux journées de concours, mais une de manquée est éliminatoire".

"Premier sentiment : de l'injustice, le deuxième de la révolte".

"Il a bloqué toute une organisation de vie pour deux heures de passage dans une ville


.http://www.rtl.fr/actualites/article/elle-dit-avoir-rate-l-agregation-a-cause-de-nicolas-sarkozy-7743056686

Published by TITIUDON - - Présidentielle française 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

geob 07/02/2012 11:35


Bien avant que Fabrice Luccini le rende célèbre - enfin, juste pour son public -, nous étions deux ou trois camarades à lire Philippe Muray. Je le lisais
déjà dans les années fin 80, début 90, et avec quel plaisir quand on aime la littérature, mais aussi parce que son analyse de la société était (reste) plus que pertinente, et extraordinairement
jubilatoire. Sous le factice, la vérité ! Par exemple l'infantilisation de la société, et cet homo festivus qui ne veut pas attendre parler du passé et qui n'entend que les sirènes de la consommation et de la fête permanente. Muray racontait, il y a belle lurette, cette
envie du pénal qui gangrenait toutes les couches de cette société apeurée,
sous anxiolytiques - je me souviens de Guigou, ministre de la justice, qui ne cessait de dire : il y a un vide juridique, nous
allons faire une loi.  Oui, il faut une loi pour tout, que personne n'en réchappe ! Ni le maire d'un village de montagne contre qui on porte plainte à cause d'une
avalanche parce qu'il avait trop neigé, ni ce directeur d'école qui est tenu pour responsable d'un poteau de basket qui est tombé sur une élève ! Sarkozy n'échappe pas à la rafle à propos de la
responsabilité des petites misères quotidiennes - quant à ses réelles responsabilités politiques, il n'a nul besoin qu'on lui rajoute une, vu que sa barque est bien chargée et que les Français se
chargeront de la couler au moment venu



 


Que cette jeune femme rate l'épreuve de son examen, et qu'elle en veuille rendre responsable Nicolas Sarkozy, au fond... quoi de plus naturel ? N'est-ce
pas donc dans l'ordre des choses ? Cette nouvelle n'aurait pas étonné Muray, il y a si longtemps qu'il avait repéré cette dérive sociétale. Et puis, quoi de plus normal que les familles des
militaires tués en Afghanistan portent plainte contre... l'employeur de leurs enfants, l'armée ??? Dans cette société infantile, nous cherchons toujours les responsabilités chez l'autre, en
évitant de s’intéresser aux nôtres !



 


Je ne sais pas si Muray connaissait Swami Prajnanpad qui disait :


" Le drame de l'humanité, c'est que rare sont ceux qui deviennent
adultes" 






Tout est dit, et bien le bonjour à Batman !


 

TITIUDON 08/02/2012 03:12


La sociéte se crétinise , les politiques sont de plus en plus incultes et tirent le pays vers le bas. Avec des Morano des hamons on est pas sorti de la merde. Quand à la barque de Sarko elle est
pleine mais imagine si on avait élu la foldingue du Poitou.On en serait où? Bonne journée , Batman te remercie...


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

compteur gratuit

 
       

Hébergé par Overblog