Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

 

 

La famille est sacrée en Thailande même quand la mère ou la tante envoie une fille dans un traquenard bien organisé et fort lucratif pour la sainte famille...

Il ne faut pas être crédule un emploi de serveuse dans un pays du golf, Corée ou Hong kong fini 90 fois sur 100 à sucer des braquemards dans un endroit prévu à cet effet....

Un fils policier, un moine, une fille mariée avec un farang fortunée et la dernière qui vends son cul à Pattaya voila une famille parfaite...surtout pour les parents qui eux arrêtent de bosser et peuvent se la couler douce pendant que leur fille se fait démonter 20 h par jour...et le tout sans états d'ames car ils ne sont pas au courant de ce que fait la fille.... cela s'appelle ''le syndrome Hollande'' (Amnésie totale sur un sujet dérangeant concernant des amis proches ou collaborateurs dans la merde...).

 

Merci tata quelle belle famille cela fait rêver....

 

Un grand merci à Facebook et à la police Thaïlandaise qui souvent décrié à juste titre ont servi à libérer cette jeune femme de ce plan foireux.

 

 

Vendue comme esclave sexuelle en Corée du Sud par sa tante, une jeune thaïlandaise de 17 ans a pu être sauvée grâce un message Facebook qu’elle a adressé à la police de sa région natale.

Pour avoir cru aux belles promesses de sa tante mariée à un Coréen, une jeune femme thaïlandaise âgée de 17 ans, originaire de Roi Et, s’est retrouvée dans l’enfer de la prostitution à Séoul. Cette demoiselle, qui travaillait alors dans une agence de voyage à Pattaya, espérait trouver un emploi dans un restaurant coréen. Mais le restaurant en question était un salon de massage ouvert par sa tante et son époux.

A son arrivée à Séoul, un gang l’a accueillie pour la dépouiller de son passeport et l’obliger à se prostituer 20 heures par jour, rapporte Bangkok Post (21 mai). Prise au piège, la jeune fille a essayé de prévenir sa tante qui a refusé de lui porter secours. Elle a alors envoyé un message via Facebook à la police thaïlandaise de Sakhon Nakhon en indiquant l’adresse de son lieu de détention. Aussitôt alertés, les services de la Division de la lutte contre le trafic humain ont demandé un mandat d’arrêt international à l’encontre de la tante, et grâce à des vérifications effectuées auprès de la police de l’immigration ils ont pu procéder à l’arrestation d’une femme thaïlandaise qui avait accompagné la victime jusqu’à Séoul. La Thaïlande a demandé à la police coréenne de procéder à l’arrestation des membres du gang à Séoul. Le sang froid et le courage de cette jeune fille auront permis finalement de sauver sept autres esclaves sexuelles thaïlandaises.

FP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 22 mai 2013

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

john merlin 12/11/2013 09:58


belle famille!

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog