Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON


En route pour le triangle d'or par la route n°1 direction Mae sai la ville la plus au nord de le Thaïlande.
A Mae sai prendre la route 1290 pour rejoindre le Mékong à Sop ruak.
Cette étape a pour moi un goût particulier, étant un ancien parachutiste colonial c'est un retour dans un lieu mythique et imprégné d'histoire et de combats. En me rendant sur place j'espère mieux comprendre les récits que j'ai lu concernant la guerre d'indochine, la rudesse du terrain, du climat, les tentation de toutes sortes(opium etc...).


A Sop ruak vous avez le musée de l'opium qu'il faut à tout prix visiter , cet endroit est extraordinaire et passionnant.
Il est interdit de prendre des photos mais j'ai quand même pu en prendre quelques une...Une brochure en français vous est remis à la caisse vous expliquant l'exposition .Je vais tacher de vous en faire un résumé.


Le musée de l'opium :

Historique :
Le triangle d'or est ce coin de terre où convergent la Thaïlande: le Laos et le Myanmar (Birmanie); c'est là que se jette la rivière Rhuak dans le Mékong. La zone s'étend sur les frontières des 3 pays où des tribues montagnardes cultivent le pavot dont on extrait l'héroine. Au point que le terme même de TRIANGLE D'OR évoque l'image des plantations de pavots, des clans qui la cultivent et d'une chaine de montagnes dans les nuages et du Mékong.
Mais les images les plus tenaces sont celles de l'opium et de l'héroine ainsi que le mystère qui entoure ce trafic et des guerres fratricides que se livrent les trafiquants .
Jusqu'à la fin des années 1980, le Triangle d'or était le centre de production de tout l'opium consommé dans le monde. A cette époque il était payé en or, c'est pour ça qu'on l'appelle le Triangle d'or.

En 1988 Son Altesse Royale la Princesse Srinagarindra , mère du Roi actuel a conçu un projet de développement du Dong Tund. Ce projet avait pour but de remettre en état le cadre originel de vie des habitants de la chaîne Nang Non en mettant fin à la culture du pavot et à son trafic.Malgré les efforts du gouvernement thaïlandais, cette culture existe encore aujourd'hui. Grâce à la Reine Mère ,les peuples ont changé d'avis. Ils cultivent maintenant du thé, du café, des fleurs et des fruits.

Quelques années plus tard la Reine Mère conçut un projet qui consistait à faire l'histoire de la production d'opium dans le triangle d'or et dans le monde afin de sensibiliser le grand public à la lutte contre les stupéfiants.
Le pavillon de l'opium s'etend sur 250 rai à 10 km de Chieng saen et sert d'exposition sur l'histoire de l'opium et ses répercussions.
1 rai =1660m2
 








L'exposition se compose des éléments suivants:

Le tunnel:
Le visiteur pénétre dans un tunnel très sombre de 137 m dégageant une atmosphère mystérieuse. Il relie les batiments à travers la colline et débouche sur un grand espace de plein air dont une partie est occupée par un champ de pavots.

Le hall :
Connaissances des variétés de pavots.

Les cinq premiers millénaires :
Parcours historique dans les temps lointain de Rome à l'Egypte en passant par la Grèce jusqu' aux premiers pharmaciens...


Le couloir de Janus :
Les murs reflettent les aspects à la fois bénéfiques et maléfiques de l'opium.



D'ouest en est :
L'ére du commerce de l'opium...le visiteur monte à bord d'un bateau en partance pour l'inde, reconstitution d'un port anglais...
beaucoup de maquettes et de scènes animées.



La salle des guerres de l'opium :
Les guerres liées à l'opium.

L'opium et le Siam :
Séries d'objets rares: poids de balance, boites d'opium...



Merveilles médicales :
La morphine...

Répression, crimes et délits et moyens de dissimulation des produits illicites:
Lutte contre les trafiquants et moyens utilisés pour pour dissimuler les produits .



Les effets pernicieux de la drogue :

Le visiteur se retrouve face à une macabre réalité des effets de la drogue.


Etudes de cas :

Vidéos avec des temoignagnes poignants de familles touchées par la mort d'un enfant drogué ...

Hall de réfléxion :
Le visiteur est invité à se poser des question.







J'ai adoré cette exposition car elle est très pédogogique et les différents supports sont variés et  intéressants. Elle concerne toutes les categories d'ages .J'en suis sortie moins bête et ai pu toucher de plus près les réalitées de la drogue et de ces mefaits.Cet endroit vous fait reflechir et bien des personnes devraient le visiter cela eviterait peut être de sombrer dans cette saloperie...

Je vous conseille vivement d'effectuer la visite.

Prochain article les 3 frontières et Chiang rai.

Envoyez moi vos commentaires, cet article me tiens particulièrement à coeur ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

alain.est@laposte.net 04/11/2009 09:37


Super article très bien documenté

Alain


TITIUDON 04/11/2009 15:15


MERCI ON PROGRESSE DOUCEMENT...


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog