Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

J’ai la main qui me démange et l envie d’écrire  revient et l'envie de relancer le blog aussi alors pourquoi pas quelques petits papiers caustiques et drôles... du moins j espère sur les pièges à éviter en Thaïlande.

 

Ils ont nombreux on tombe tous dedans ou on se rattrape de justesse…..

Aucunes leçons de moral j ai payé aussi pour apprendre et veux juste vous éviter de tomber dans les gros pièges. Par expériences on peut le dire cela n empêche pas de se faire avoir car les bougresses savent y faite et la chaire est faible et  l’homme couillon….il suffit de dire surtout avec cette fille fait ton affaire mais ne t attache pas pour que le couillon fasse l inverse et que l’engrenage infernal se mette en route.

Pas de généralités il y a énormément de cas ou tout se passe bien, la différence se fait par l’instruction et l’éducation entre une fille de bar et une femme instruite qui bosse ce n est pas la même chanson…on n est jamais a l abris de mauvaises surprises et pas besoin de venir en Thaïlande pour ca, qui ne connait pas un ami qui après un divorce se retrouve en slip et pas a sa taille en plus ….

 

Premier sujet : L’installation au village  et pourquoi pas vers chez belle maman ….

 

Futur expat pose toi les bonnes questions et réfléchi avec ton cerveau et pas avec ta queue cela t évitera des désagréments voir pire. As-tu pensé une seconde dans ta première vie en Europe à acheter une maison à cote de chez ta belle mère et beaux frères ? bien sur que non sauf exceptions qui existent .Il y a des couillons partout….Même à cote de ma propre famille je ne le ferais pas .J’ai même construit une chambre d amis séparée de la maison familiale pour être tranquille et mes invites aussi.

En Thaïlande comme partout il faut une zone de confort ou personne ne  te casses les pieds, la famille si elle n n’est pas canalisée peut être intrusive voir pire. Il est normal pour eux de piller ton frigo car tu es’’ le riche farang  ‘’et eux les pauvres donc c est ‘’open frigo’’. Ta compagne malgré sa bonne volonté ne pourra pas endiguer ce pillage en règle et cela risque rapidement d être un terrain de conflits….Il est normal pour eux de rentrer chez toi a toutes heures sans te saluer ni même te capter. Frapper a une porte ils ne connaissent pas, éteindre les lumières c est aussi inconnu ils s en foutent c est toi qui paye…

Je connais pas mal de farangs qui une fois installe au village on tout simplement interdit la famille dans la maison ou la cantonne à des endroits bien précis et toujours en sa présence…

Souvent ta compagne te fait acheter un terrain qui appartient à la famille et qui devrait lui revenir après lors des successions. De ce fait tu achètes un terrain qui lui reviendra d une manière ou d’une autre .C est tout bénéfice pour eux.50 km entre eux et nous c est parfait plus c'est le paradis 5555

Se méfier des terrains sans ‘’chanot’’ c est l embrouille assurée et souvent la carotte à la fin des fins….bien se renseigner et prendre son temps et tout faire légalement sachant que un étranger ne peut pas être propriétaire en nom d’un terrain. Il existe le biais de monter une compagnie et faire un lease de 30 ans  je ne suis pas assez cale sur le sujet pour en dire plus et laisse le terrain aux gens qui sont passes par ce biais d’expliquer comment faire. Passer par un avocat peut éviter des soucis.

N’écoutez pas les conseils de bistrot et sachez que le droit existe et que le recours aux tribunaux est possible et la légende que l étranger perd tout le temps est dépassée. J’ai ester 3 fois en justice et j’ai gagne mais comme partout il faut avoir un dossier solide et un bon avocat. C’est complique et long et la barrière de la langue est un handicap certain. Par exemple il est interdit de s adressera la cour dans une langue autre que le Thaï. Il faut passer par un traducteur qui souvent a de sérieuses lacunes ….

Une chose est sur un bien acheter après mariage est un bien en commun et en cas de séparation c est 50/50 normalement lol.

Il faut aussi prendre en compte que vivre dans le trou du cul du monde au fond d une rizière pose des problèmes liés a l éloignement et que en vieillissant il est préferable d être plus près d un hôpital que du crématorium il viendra assez vite….

Si vous aimez le calme évitez les villages qui sont super bruyants et cela très tôt, enterrements, fêtes diverses tout est bon pour la musique a fond et se torcher la gueule au lao khao.Je ne parles meme pas des chiens , et tracteurs en folies...

La ville aussi a ses avantages et inconvénients…

Pour terminer ce petit post ma philosophie est pour vivre heureux vivons cacher 14 ans que je suis en Thaïlande et je deviens de plus en plus ours et cela me va très bien. Comme partout les amis se comptent sur les doigts d une main après c est louche.

N oubliez jamais que s expatrier ce n est pas partir en caravane en vacances c est un peu plus complique et que on ne fuit pas ses problèmes ils viennent avec vous…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Thiébaut Alain 03/08/2019 04:27

Je relis ton post d'hier. J'aime bien ton style brut et sincère. Tu relèves le problème des familles : Il est double en fait. Il y a le risque d'envahissement, mais aussi la femme peut changer, ses priorités ne sont plus le couple ou ses enfants directs, mais les amis du village + les petits enfants + frères et soeurs. A ce moment là, la femme ne fait plus un pas vers la culture de l'autre mais redevient isanaise à 100 %. (Perso, malgré toute l'affection sincère qui me lie à ma femme, en venant dans une des maisons familiales (3 maisons sur 2,5 raïs) le couple est en danger. "As-tu manger ?" est la seule préoccupation restante. 3 ans hors de la famille (9 km de distance), ça allait très bien. Depuis 2 ans je ne suis plus qu'un sextoy ... au secours ! 55555

TITIUDON 03/08/2019 04:53

vivre cache loin tres loin c est la cle de la reussite d un couple....

PHILIPPE MUNTER 02/08/2019 08:51

salut para,content de te retrouver sur ton blog
salutation a ta famille

Thiébaut Alain 09/08/2019 04:25

Salut Titi, j'avais envoyé un commentaire un peu pleurnichard à la fin. Tout va très bien, ce fût une période un peu délicate, car j'avais négligé mes échanges sociaux avec les locaux. Nos bases de vie sont qd même un couple sincère et complice + des échanges sociaux. Tout cela peut être très variable suivant les personnalités. PS : Ne parle pas trop des erreurs des autres, c'est mieux de donner son exemple, c'est plus crédible.

Thiébaut Alain 02/08/2019 07:29

Bien ! Une remarque : Quand vous parlez des thais qui voient un farang comme un prince charmant, c'est valable pour les non scolarisés, il ne faut pas mettre les thailandais dans le même sac. Il y a très très très peu de farangs dans la classe moyenne et encore moins chez les sino-thais. Dans ces 2 dernières catégories, l'argent, la sécurité d'un farang n'est pas un argument. Il y a aussi chez les pures paysans, des gens fiers qui ne s'intéressent pas aux farangs, qui n'en ont pas besoin. Chez ceux-ci, on peut aussi trouver l'affection sincère. Tout à fait d'accord, chez nous ou ici, la famille est à tenir à distance, comme ils sont collectifs ici, le farang doit vraiment se méfier (si son couple est bon au départ). La famille, les enfants sont déterminants et c'est normal. L'Occident est devenu trop individualiste. Malheureusement l'Occident s'impose irrémédiablement ici aussi. Bonne journée !

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog