Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

C'est peut être un juste retour de bâtons pour certains filles qui prennent les farangs pour des cons et des pigeons...bien sûr que je ne cautionne pas le principe qui est pitoyable mais trainant sur Facebook et autres sites je vois comment se comportent certaines personnes et les dérapages sont logiques...

On n'est pas obligé de montrer son cul sur la toile. Moi cela ne me dérangerais pas mais il faut un grand écran pour accueillir mon popotin...

Sur internet rien ne s'efface il ne faut pas l'oublier...

 

Une centaine de femmes thaïlandaises se sont fait escroquer sur Facebook par des maîtres-chanteurs qui se servaient de leurs photos intimes.

Au total, c’est plus de 100 millions de bahts (2,5 millions d’euros) qui ont été détournés, écrit le Bangkok Post du 30 novembre. Les victimes, la plupart du temps célibataires, divorcées ou veuves, étaient abordées via leurs comptes Facebook par des hommes étrangers attirants, qui leurs promettaient le mariage mais demandaient d’abord à voir leur photos intimes. Les escrocs utilisaient ensuite ces clichés pour les faire chanter.

Deux femmes de la province de Trang, dans le sud de la Thaïlande, ont porté plainte. Elles avaient versé chacune 100.000 bahts (2.500 euros) aux maîtres-chanteurs, qui se faisaient appeler « Wyne Smith » pour l’un et « Alex Chris » pour l’autre, en leur versant l’argent sur des comptes bancaires situés dans les provinces de Chon Buri et Songkhla.

La police a découvert qu’une centaine d’autres femmes avaient été victimes du gang. Elles n’avaient pas osé porter plainte. L’argent était apparemment retiré en Malaisie. La police a gelé les comptes incriminés avant que d’autres femmes ne soient victimes de ces prédateurs sur Internet. Une enquête est en cours, menée conjointement par la police de la répression du crime et le Centre de coordination du crime transnational de Thaïlande.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
Y

Salut,


 


Très bon blog au passage. Ces arnaques, je n'aurais pensé que cela aurait pu arriver en Thailande. 


Jusque-là, je pensais que ce procédé étaient utilisé exclusivement que par des Ivoiriens, les fameux "brouteurs".


J'espère que ces femmes ont pu retrouver un peu de justice.


 


Bonne continuation pour le blog et un bonjour à toute votre petite famille


 


 
Répondre

Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog