Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de TITIUDON

Encore des éléphants tués par la connerie humaine.Un petit steack de sex ou un osso-bucco de trompe d"éléphant pour augmenter vos prouesses sexuelles...Laissons donc ses animaux tranquilles ils sont déja souvent maltraités dans la vie de tous les jours...Qu'ils achètent un bon viagra ou  changent de bobonne afin de retrouver une bonne libido...
 
Deux éléphants ont été retrouvés abattus sans leur sexe et trompe, dans un parc national de l’ouest de la Thaïlande. La menace d’un nouveau marché pour les organes d’éléphants et leur consommation humaine plane sur le pays.

En Thaïlande, les animaux domestiques comme les éléphants sont principalement utilisés pour le transport, pour soulever des objets lourds ou encore pour le divertissement. Aujourd'hui, le pays possède un peu moins de 3.000 éléphants sauvages et près de 4.000 éléphants domestiqués, selon les parcs nationaux, l’agence de la faune et le Département pour la conservation des plantes. Si ce n'est plus le cas actuellement, les pachydermes ont constitué un pilier de l'industrie forestière dans le nord et l'ouest du pays jusqu'à la fin des années 1980. D'où l'importance accordée à l'animal.

Mais la mort de deux éléphants le mois dernier a alerté les autorités quant à un éventuel trafic d’organes. Si le braconnage des pachydermes n’est pas un phénomène nouveau, les animaux sont généralement plutôt prisés pour leur défense en ivoire. Or cette fois-ci, "les braconniers ont emmené les organes sexuels et les trompes des cadavres d’éléphants pour la consommation humaine", a expliqué lors d'un entretien téléphonique Damrong Phidet, directeur général de l'agence de la faune en Thaïlande. En effet, il semblerait que certaines parties de cette viande soient consommés sans cuisson, sous forme d'"éléphant sashimi".

Consommer la viande d'éléphant n'est pas une coutume thaïlandaise, mais certaines cultures asiatiques pensent que les organes génitaux des animaux consommés crus peuvent stimuler les prouesses sexuelles. Soraida Salwala, le fondateur des Amis de la fondation éléphant d'Asie, a rappelé qu’une paire de défenses peut être vendue entre 1 et 2 millions de bahts (de 24.000 euros à 48.000 euros), alors que la valeur estimée du pénis de l'éléphant s'élève à plus de 30.000 bahts (720 euros). Le marché pour la viande d’éléphant pourrait donc rapidement se développer et contribuer ainsi un peu plus au braconnage et à la disparition des pachydermes d’Asie. "Si nous continuons la chasse aux éléphants pour cela, alors, ils vont disparaitre", a conclu Damrong Phidet cité par l'AP.

http://www.maxisciences.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

delphine 04/02/2012 08:15


jusqu'où iront ces sales braconneurs pour leur seul petit confort pécunier? ce qu'il faudrait c'est que le gouvernement thailandais les chopent et leur face la même chose à eux et surtout à
ceux qui achètent et là peut-être qu'i y aurait moins de braconnage.


LAISSER DONC CES PAUVRES BETES EN PAIX

TITIUDON 04/02/2012 08:29


Moi je dirais laissez ces pauvres bites en paix.....


Le blog de TITIUDON

LA VIE EN PAYS ISAN AU NORD DE LA THAILANDE VU DE L INTERIEUR

Compteur de visites

 
       

Hébergé par Overblog